Forum de l'organisation philosophique, ésotérique et magique du Culte de Cthulhu. Compilation du mythe de Cthulhu, de la magie du chaos et de la quatrième voie.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’École de Magie - leçon 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yrreiht
Admin


Messages : 67
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: L’École de Magie - leçon 2    Ven 6 Jan - 18:25

La déclaration d'intention est le cœur du rituel : Le magicien énonce son but, de façon claire et précise.

L'intention est le premier pilier de la Magie, devant la volonté et la gnose. On ne plaisante pas avec la Magie, et l'intention doit être sérieuse, et correspondre à vos objectifs à long terme.

Que voulez-vous ? Qui voulez-vous être ? Vous souhaiter réaliser votre intention présente, à court terme, mais est-elle bien compatible avec votre schéma global ? Quand ce sera accompli, que se passera-t-il ensuite ? Et encore ensuite ? Est-ce toujours bien votre voie ? Êtes-vous certain de ne rien regretter après ?

Techniquement, la déclaration d'intention doit premièrement être concise, positive. Il est bien préférable de souhaiter être en bonne santé plutôt que de ne pas être malade car c'est le mot "malade" qui risquerai d'être retenu par notre subconscient et de se réaliser.
Deuxièmement, la façon dont on souhaite la réalisation doit faire partie de la déclaration. On cite le cas d'un magicien ayant lancé son sort pour obtenir de l'argent mais qui n'avais pas précisé par quel moyen. Il lui arriva un accident qui l' handicapa à vie, et il reçu son argent sous forme d'assurance-vie et de dommages versés par le responsable de l'accident. Ai-je bien précisé qu'on ne plaisante pas avec la Magie ?

En conclusion, on ne peut sous-estimer l'importance d'une intention franche, honnête (C'est à dire honnête avec vous-même. La morale n'a rien à voir avec la Magie, et anéantir un abruti qui vous gêne peut être un objectif parfaitement valable.) et cohérente. Un soupçon de remord ou d'hésitation sur le bien-fondé de votre intention en lançant un sort et vous êtes mal partis : une partie de vous n'en veut pas ! Dur de mobiliser sa volonté et sa gnose de cette façon... au mieux (!) vous courrez à l'échec, au pire à une réalisation inverse. Il n'est pas inutile pour le magicien de méditer longuement, parfois des mois entiers, pour trouver sa voie et les objectifs de sa vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhu.forumgratuit.org
 
L’École de Magie - leçon 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magie de la musique et magie pythagoricienne (nombres)
» Similarité Manga-Magie.
» Harry Potter : une initiation à la magie et à la sorcellerie !
» Darcos au Sénat et l'école maternelle (vidéo)
» [6ème] De l'école au collège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Culte de Cthulhu :: Magie, Religion et Philosophie :: Toutes opérations magiques : théorie, pratique, et résultats-
Sauter vers: