Le Forum du Culte de Cthulhu
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum de l'organisation philosophique, ésotérique et magique du Culte de Cthulhu. Compilation du mythe de Cthulhu, de la magie du chaos et de la quatrième voie.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -26%
Projecteur Vidéo Compatible avec TV Stick ...
Voir le deal
59.49 €

 

 Divinité : Atlach-Nacha, le Dieu-Araignée

Aller en bas 
AuteurMessage
Byvos

Byvos

Messages : 28
Date d'inscription : 04/12/2011

Divinité : Atlach-Nacha, le Dieu-Araignée Empty
MessageSujet: Divinité : Atlach-Nacha, le Dieu-Araignée   Divinité : Atlach-Nacha, le Dieu-Araignée EmptyLun 5 Déc - 12:44


Atlach-Nacha est une araignée, immense et terriblement horrible, noire et velue. Il est perçu comme étant le souverain de toutes les araignées. Il a le visage vaguement humain, avec de petits yeux rouges. Il est d’origine terrestre malgré sa forme et serait le rejeton d'Abhoth.

Divinité : Atlach-Nacha, le Dieu-Araignée Atlach-nacha-2717454e3a

Quelques sorciers isolés lui consacreraient un Culte mais cette information est à vérifier car il n’y a pas de preuves tangibles. Atlach-Nacha fait partie du panthéon d’Hyperborée selon le « Liber Ivonis ». En effet, son ancien lieu de résidence n’est autre que sous un volcan éteint d’Hyperborée, le Mont Voormithadreth. Il serait aujourd’ hui sous le continent sud-américain. C’est sous terre qu’il vit et qu’il tisse son immense toile, dans l’espoir de relier les abîmes. La croyance d’Hyperborée veut que la fin du monde survienne lorsqu’Atlach-Nacha aura terminé de tisser sa toile, selon le « Liber Ivonis ».

Divinité : Atlach-Nacha, le Dieu-Araignée Cas_atlach_nacha

Revenir en haut Aller en bas
 
Divinité : Atlach-Nacha, le Dieu-Araignée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Culte de Cthulhu :: Le Culte de Cthulhu :: Influence biblique : Le Culte de Cthulhu-
Sauter vers: